TERMINALE – William Kentridge

 

William Kentridge dans son atelier

Une des grandes installations vidéo de William Kentridge, More Sweetly Play the Dance de 2015, est au programme des œuvres de référence de la terminale de l’enseignement de spécialité d’arts plastiques pour la session du bac 2021.

Elle s’inscrit dans un questionnement concernant la mise en scène de l’image et est accompagnée d’un transparent de CarmontelleLes Quatre Saisons de 1798, ainsi que d’une œuvre de Barbara KrugerSans Titre de 1994-95, présentée au museum Ludwig de Cologne.

William Kentridge est un des créateurs les plus prolifiques de ces vingt dernières années. Il vit et travaille à Johannesburg en Afrique du Sud dont il est originaire.

Se définissant avant tout comme dessinateur, il est également graveur, sculpteur, cinéaste, acteur et metteur en scène. Sa pratique artistique a évolué vers des œuvres souvent immersives qui se présentent sous la forme d’installations vidéo pluridisciplinaires. Son œuvre offre une vision tout à la fois poétique et critique de sujets parmi les plus délicats comme la décolonisation, l’Apartheid, les migrants et les conflits politiques.

Sa dernière production, The Head & the Load, est un spectacle-performance qui explore précisément le rôle de l’Afrique du Sud dans la Première Guerre mondiale. Présentée en 2018 à la Tate Modern de Londres, elle devait l’être au Grand Palais à Paris en 2020.